DE LA TIÈDE QUIÉTUDE D’UN MOIS D’AOÛT À L’ENFER SUR TERRE…

Juillet/Août 1914

DE LA TIÈDE QUIÉTUDE D’UN MOIS D’AOÛT À L’ENFER SUR TERRE…

Juillet/Août 1914

DESTRUCTION DU PONT

19 août 1914 – 8h30

Fond de l’affiche réalisée pour l’exposition « Andenne – Ville Martyre ».

L’insouciance d’un monde qui s’achève…
Source: Bibliotheca-Andana Coll. Ville d’Andenne

1815-1914

Andenne traverse le siècle sans la moindre occupation étrangère. Ville de 8000 habitants en 1914, reliée par un pont avec Seilles depuis 1853, Andenne est un noeud de communication au carrefour du Condroz et de la Hesbaye, à proximité de la « Position fortifiée de Namur » (PFN).

31 JUILLET 1914

La mobilisation générale est décrétée. Ordre à la 4e Division d’armée (4e D.A.), dont le génie, de préparer la destruction du pont d’Andenne.

4 AOÛT 1914

Les troupes allemandes franchissent la frontière belge en exécution du « plan Schlieffen ».

7 AOÛT 1914

L’autorité communale prend des mesures d’urgence destinées à protéger la population.

Source: SCHMITZ, J. et NIEUWLAND, N., Documents pour servir à l’histoire de l’invasion allemande dans les Provinces de Namur et de Luxembourg, Bruxelles-Paris, 1920, pp. 28-29