Le monument Camus

1939

le monument Camus

 

 

Le buste de Jules Camus.
Source: Bibliotheca-Andana, coll. Bibliothèque communale

Le conseil communal, en sa séance du 14 décembre 1938, décida l’érection d’un monument à la mémoire du docteur Jules Camus, bourgmestre martyr de la Ville d’Andenne. Il décida de former une commission composée du collège échevinal et de Messieurs Quévit et Daenen, conseillers communaux. Elle sera complétée par deux délégués de la Ligue du Souvenir et deux délégués du Syndicat d’Initiative.

Le 4 mai 1939, le collège échevinal choisit l’emplacement du monument et autorisa le 8 juin 1939, la commission à réaliser les fondations.

Le monument est composé d’un buste dressé sur un socle de pierre ; l’ensemble fait 3 m de haut et 1 m de large, entouré de fleurs et d’une barrière en fer. Sur le socle de pierre est gravée la mention : « Docteur J. Camus Bourgmestre Martyr 20 août 1914 ». Le buste est l’oeuvre de M. Raymond Mathieu, volontaire de guerre, ancien élève de l’Académie des Beaux-Arts d’Ixelles.

Il fut inauguré le 3 juillet 1939 en présence de nombreuses personnalités et des petites filles du docteur Camus issues du mariage de sa première fille Florence avec Camille Rousseau, major d’artillerie, blessé d’un éclat d’obus sur le champ de bataille le 30 septembre 1918 et décédé le 6 octobre à l’hôpital de l’Océan à La Panne.