LE GROUPE D’HORSEILLES ET LE DÉPART DES FUSILLÉS

21 août 1914 après 10.00h

RASSEMBLEMENT DE LA POPULATION

21 août 1914 à 10.00h

LE GROUPE D’HORSEILLES ET LE DÉPART DES FUSILLÉS

21 août 1914 après 10.00h

LES OTAGES, LES FOSSES...

21 août 1914 à 16.00h

Carte postale de la rue d’Horseilles.
Source: Bibliotheca-Andana, coll. Georges Taton

Les prisonniers du quartier d’Horseilles arrivent à leur tour sur la place, le cadavre d’un sous-officier tué à cet endroit gît sur le sol. Sans jugement, pour l’exemple, trois civils sont mis à mort devant la population. Un de ces civils en réchappera miraculeusement.

Le groupe d’Horseilles est ensuite emmené en bord de Meuse. Édouard Noël sera miraculeusement le seul à échapper au massacre. Ensuite, le deuxième groupe constitué des hommes précédemment condamnés quitte la place des Tilleuls et se dirige également vers les berges du fleuve. Alignés devant un mur de briques au quai Pastor, ils seront passés par les armes.

Itinéraire emprunté par les condamnés à mort.
Source: A.E.N., Fonds Schmitz et Nieuwland

Extraits - Dépositions diverses

Source: A.E.N., Fonds Schmitz et Nieuwland

Extrait – Déposition de Félix Heurter Losson.
Source: A.E.N., Fonds Schmitz et Nieuwland

Extrait – Déposition de Marie Noël Bouhisse.
Source: A.E.N., Fonds Schmitz et Nieuwland

Extrait – Déposition d’Édouard Noël.
Source: A.E.N., Fonds Schmitz et Nieuwland